Dernière minute : Attaques contre le Cng : Lac 2 suspendu 1 an ferme

0
94

La sentence est tombée. Le lutteur Lac de Guiers 2, après ses attaques contre le Comité National de Gestion de la lutte (Cng) suite à sa défaite du dimanche 28 janvier 2018 face à Modou Lô au stade Léopold Sédar Senghor, a été suspendu un an ferme. Il ne renouera son nguimb qu’au mois de mars 2019.

« Lamb j dafa salté (l’arène est sale). Je n’ai pas lutté contre Modou Lô mais contre le gouvernement. Les autorités y compris. Le combat, c’était tous contre Lac 2. J’étais comme un Congolais qui affrontait un Sénégalais. Que les gens nous considèrent tous comme des Sénégalais. Du jamais vu, ils ont pris mes 7 millions FCFA. Un argent qui j’ai gagné à la sueur de mon front. Je ne leur pardonnerai jamais. Je dis bien jamais. J’ai tout compris. Je suis un sportif. Et je ne suis pas contre tous les gens qui supportaient mon adversaire. Mais que ceux qui sont responsables de l’événement ne le manifestent pas. J’ai vu des gens manifester qu’ils sont de l’autre camp. Ils pouvaient le cacher au moins. Je n’en veux à personne cependant, encore une fois », crachait le chef de l’écurie Walo au lendemain de sa défaite face à Modou Lô. Et voilà ! Ce sont déclarations qui ont valu la sanction d’un an ferme au lutteur.

Selon le quotidien Sunu Samb parcouru par Senego, Lac 2 a été entendu le samedi 3 mars 2018 dans la matinée, avant son dernier face-à-face avec Modou Lô à la place du Souvenir. Après avoir été savonné par l’instance dirigeante de la lutte, Lac 2, qui était en compagnie de son manager Mouhamed Ali et d’un représentant du président de l’écurie, s’était bien excusé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here